"dure ,dure la montée ,l'abreuvoir gaugeoire ,les chevaux noirs"

Une nuit de repos totale après cette 2ième étape complète .Quelle bonne nuit (malgré un orage durant la nuit) nous avons passée .Lever 7 h.30 ,déjeuner 8 h. ,bâtage 9 h. ,départ 9 h.30 .Fripon et Toto étaient parqués dans un champ clos juste derrière le gîte et nous pouvions les voir depuis la salle à manger .Le temps est plutôt couvert mais sans pluie .

On quitte le gîte ,çà grimpe Thoma ,baisse la tête Un petit replat pour souffler

Dés le départ ,c'est le morceau de bravoure car le sentier très étroit ,monte à travers des bois de sapins et de feuillus ,de plus il y a des ruisseaux à traverser à gué .A certains endroits escarpés ou délicats ,Marine ,Nell et Thoma passent devant en s'aidant mutuellement puis nous attendent .Car nous faisons passer les ânes un par un ,toujours en commençant par Fripon ,car s'il passe ,Toto suit sans problème .Sinon pour Toto pas question de passer devant Fripon (le grand chef des ânes c'est Fripon ).Thoma dans les passages délicats ,baisse la tête car les branches des feuillus ,ça "gifle" .

Le gîte est tout au fond .Ouf !ça monte moins

Après ,juste avant d'arriver au col ,un dernier regard tout en bas dans le fond pour dire au revoir à Ribalasse .Nous traversons la route des crêtes et nous arrivons sur le GR7 .

Nous attaquons la même portion de chemin qu'il y a 2 ans ,ce ,jusqu'à la Croix des Boutières .De suite nous tombons sur l'abreuvoir (un vieux modèle qui a été creusé dans un tronc d'arbre )qui est à la naissance d'une source juste au bord du chemin .Petite pause du matin et évidement tout le monde veut "gavouiller" et le bilan ,c'est de la boue jusqu'au mollet pour tout le petit monde .Nous passons le col de la Clède (le troupeau de chevaux en semi-liberté est toujours là) et attaquons la montée pour arriver sur la barrière de rocher du Cuzet .

Alors la "bouffe"c'est pour bientôt Pour le parapente c'est "foutu"

Nous effectuons la pause de midi exactement au même endroit qu'en 99 ,tout près de la manche à air utilisée par les parapentistes .

Pendant la sieste ,pantalons ,chaussettes et godasses sont mis à sécher .Juste au moment de partir ,le plafond nuageux s'abaisse et nous démarrons l'après midi dans  le coton .

Bonjour les odeurs ! Et tu trouve ça drôle ,Papy La tête entre les 2 or...

Après le col de la Croix des Boutières ,nous continuons sur le GR7 en passant sous le Mézenc (en 99 nous étions partis du coté Atlantique)coté Méditerranée ,Alpes .

Retour en haut de page

Le temps se lève un peu grâce au vent .Aux environs de Chantemerle ,nous tombons sur un troupeau de chevaux tout noir .Marine ,la scientifique "équidéenne" nous gratifie de nouveau d'un exposé .

La ferme de Chanal Superbes chevaux noirs Enfin l'arrivée

Et de suite après une petite côte nous apercevons le village de Chaudeyrolles ,l'arrivée est proche .Juste un km. avant ,en arrivant sur une petite route ,Mouty ,Hugo et Elie nous font la surprise d'être là .Elie inaugure le siège spécial (fabriqué avec un vieux siège baby-relax récupéré par Mouty dans une poubelle et aménagé par la suite et même rembourré)de Papy Kouloum pour rentrer au gîte .

Eh! Papy ,la vache me regarde bizarrement Les narces de Chaudeyrolles et le Mézenc au fond

Arrivée vers 18 h.30 ,découverte du dortoir (spartiate mais propre) parcage des ânes(un peu loin et peu pratique) et après lavage ,douches ,etc ....tout le monde attaque le repas du soir .

Des pâtes , des pâtes oui mais des "panzanis"!

Un repas frugal mais complet .Soupe ,pâté maison ,rôti de porc avec pâtes .Jusqu'à l'arrivée de ce plat ,tout le monde avait le nez dans l'assiette ,mais quand la dame est arrivée avec le plat de pâtes ce fut une explosion de "ouaih ,des pâtes ,des pâtes ,c'est super" ,alors que le pâté valait 3 ou 4 étoiles au Michelin .

Ce fut un repas durant lequel tout disparaissait au fur et à mesure que les assiettes se remplissaient .Ensuite fromage ,dessert .Une bonne tisane et au lit car la journée du lendemain s'annonce comme la plus longue (21,5 km.)avec peu de dénivelé mais un temps de marche de 7 à 8 heures .Nous serons toujours sur le GR7 avec en permanence une vue sur la chaîne des Alpes .Extinction des feux 21 h. ,sans problème .

Retour au programme des étapes