L'étape marathon ,le chevreuil ,la route coupée ,le gué

C'est le grand jour ,le jour le plus long en heures de marche et en distance .Dés le départ nous attaquons une petite côte pour sortir de Chaudeyrolles .

ça démarre dur !

Au souper ,la veille ,Papy avait demandé à la dame du gîte s'il pouvait emmener le pâté maison pour le casse-croûte ,ainsi nous avions de la "bouffe" pour le voyage .Devant nous ,un troupeau de vaches qui sortait de l'étable ,allait aux champs .Marine ,trouvant que ça n'allait pas assez vite ,a pris les choses en mains et a commencé à les pousser en leur criant des "allez ,allez ,....".Juste en arrivant en haut de la bosse ,le propriétaire du troupeau attendait ,avec son 4X4 en travers du chemin ,avant l'entrée du parc .Ensuite nous avons attaqué le GR7 mythique mais pas très bien entretenu ni signalé (pour un GR c'est vraiment négligé).

Chut ! nous ne faisons que passer 

A la sortie d'un bois nous sommes tombés sur un superbe troupeau de moutons en pâture ,museaux noirs et oreilles noires et tout frisés .En plus il y avait plein de petits .Ensuite nous avons marché sur la crête ,juste entre les bois et les près ,heureusement le vent nous poussait et l'herbe étant haute ,cela faisait des vagues comme au bord de la mer .

Sur le GR7 , vent arrière Alors les filles , ça  vient Fripon réclame sa "dope"

Vers 10 heures ,nous sommes arrivés à Sagnebesse au bord d'un petit ruisseau .Ouf !c'était la pause casse-croûte .Fripon est toujours très intéressé ,car il a pris l'habitude d'avoir une barre de céréales et une pomme et il va surtout quémander auprès de Thoma .Ensuite Toto fait de même mais seulement après Fripon .Suite a une histoire de berlingots percés contenant de la crème parfumée ,il a fallu nettoyer le sac de dessert .De ce fait le casse-croûte a été un peu plus long .Nous avons continué toujours sur le GR7 ,toujours aussi mal signalé et nous avons fait la pause déjeuner à la Croix de la Vieille Eglise (c'est une croix toute seule au milieu d'une sapinière ,alors pourquoi cela s'appelle la vieille église ,mystère ...!!).Nous nous sommes mis à l'abri ,juste au coin d'un bois de sapin .

T'as vu le chevreuil

Sieste obligatoire mais non subie ,car ce matin nous avons déjà fait environ 3 heures et 1/2 de marche et nous n'en étions pas encore à la moitié du parcours .Nous avons décollé aux environs de 14 heures 30 ,le GR7 s'améliore .

Quand soudain ,Thoma a aperçu un chevreuil en plein milieu du champ :il nous a  regardé et d'un seul coup a détalé en nous montrant son derrière tout blanc ,et en arrivant au bord du bois a sauté par dessus la clôture et s'est enfoncé dans les fourrés du bois .

Retour en haut de page

En arrivant à Hugon ,nous avons aperçu St Agrève ,mais surtout ,tout au fond ,toute la chaîne des Alpes .

Eh ! Thoma , les Déserts c'est tout là bas au fond

Nous avons emprunté la route sur 1 à 2 km ,Thoma a cueilli un bouquet de fleurs pour Hélène .Fripon trouvant que Thoma n'avançait pas assez vite avait tendance à le pousser dans le dos .Thoma a réagi en mettant sa main dans le dos et en lui disant d'arrêter aussitôt ,Fripon très malin a mangé tout le bouquet de fleurs et Thoma s'est retrouvé avec seulement les queues dans la main .Le manège s'est répété 2 ou 3 fois sur les 2 km de route .Ensuite nous avons repris le chemin et sommes arrivés à St Romain le Désert (tout petit hameau avec une petite chapelle de toute beauté) .En arrivant au Bouchet ,la pause quatre heures s'imposait après de nouveau 2 heures de marche .

Délit de poussette de Fripon sur Thoma St Romain le Désert et non pas les Déserts Bonjour les dégâts ,il y a du boulot pour passer

Juste après ,en descendant dans le bois ,catastrophe!!! le chemin était coupé par un sapin déraciné par un coup de vent .Impossible de passer ,car cela descend et le chemin est taillé à flanc de colline .Nous avons du le soulever avec un étai ,puis casser les branches pour faire un tunnel et enfin faire passer les ânes .Bilan:3/4 d'heure en plus .Nous sommes passés au château de Flossac puis à la ferme de Moze .

Le gué est juste derrière les sapins

Finie la rigolade , tout le monde à "cheval"

Vu le retard nous avons décidé d'employer les grands moyens :tout le monde sur les ânes .Marine et Thoma sur Fripon ,Nell sur Toto ,il restait 3 km dont la traversée à gué de l'Eyrieux .Malgré l'eau vive (les ânes n'aiment pas du tout) Papy est arrivé à faire passer Fripon ,Toto a suivi .

La vidange du camion citerne

Ensuite il a fallu faire traverser les enfants ,bilan:Papy s'est "gaugé" .Thoma ,juste après a été pris une "envie subite" et Papy a été obligé de lui tenir la "zigounette" ,cela a duré au moins 2 minutes ,à croire qu'il s'agissait de la vidange d'un camion citerne .Après un raidillon à 15-20 % tout droit ,en pleine pente ,nous sommes arrivés à l'entrée de St Agrève .Plus le temps de flâner ,nous avons décidé d'aller au plus court en traversant le village ,sous le regard bienveillant et amusé des habitants .Un petit coup de fil pour dire que nous arrivions (il était déjà 18 h.30) .L'arrivée chez Paul et Hélène s'est faite à 19 h.15 .

Qui surveille qui ???? 

Un superbe champ clos juste autour du garage attendait Fripon et Toto .Hélène avait tout préparé ,l'apéro et le repas .Coucher assez tard ,aux environs de 22 h. ;mais l'étape de demain est en descente et nettement plus courte .Super , Hugo sera de la partie . 

Retour au programme des étapes