"La chèvrerie ,les gardes-barrières ,le ballot de paille ,l'arrivée ."

 

Chantons sous la pluie

Eh oui ,c'est le dernier jour et le temps ,ce matin ,est à la pluie .Un petit répit supplémentaire pour les enfants ,car ils doivent rejoindre la "caravane" à Crezenoux , Marie et Bruno se chargeant de les y amener .Patou ,Papy ,Fripon et Toto partent en "Avant-garde" .Il pleut ;Patou doit mettre les "essuie-glaces" sur les lunettes et avec l'équipement tout va bien .En passant par l'ancienne voie de chemin de fer ,mais aussi par un bout de la D 102 (environ 1 km ,de route ,assez dangereuse) nous rejoignons Crezenoux .

La pluie a cessé et le soleil fait son apparition .C'est le vrai départ de toute la troupe ?.Ce matin les garçons sont ensemble ;idem pour les filles .Hugo découvre que Thoma a "piqué" les hortensias à Mouty ;cela va être dur de les garder toute la journée... ,mais Thoma adore les fleurs ,alors !!!.Les filles poussent la chansonnette sur la petite route montant à Bouchet-Ravaux .Hugo surveille son frère en faisant attention que le "fleuriste" ne mette pas les pieds dans les  "bouses de vaches" .

T'as piqué les fleurs à Mouty , ça va" burler" Les "pies chanteuses" Thoma fais gaffe à la "bouse"

En arrivant à la chèvrerie ,le propriétaire ,partant au marché ,nous laisse les portes ouvertes afin de visiter l'intérieur .Tout le monde se précipite pour voir :Marine trouve une petite chatte "isabelle" ,seule ,et lui demande "où est sa maman" .Pendant ce temps là ,Nell discute avec les petites chèvres ,sous l'oeil de la petite chatte .Thoma et Hugo examinent les clapiers ,regardent avec attention le système d'arrivée d'eau et discutent avec les lapins (race un peu bizarre ,car ils sont tricolores comme la chatte "isabelle").

Où elle est ta maman ? Eh! tu me manges le tricot Vise un peu le système d'abreuvoir 

Nous quittons la chèvrerie et repartons en direction du GR 420 .A midi nous stoppons aux Faraches .Après avoir débâté Fripon et Toto ,ceux-ci se mettent à brouter ,couchés ,ce qui ne leur était jamais arrivé .Il faut bien un début à tout !.La sieste passant en "perte et profit" ,Hugo fait une démonstration d'escalade sous le regard bienveillant de Marine .Ensuite Hugo ,convaincu par le "fleuriste"Thoma ,essaie de composer un petit bouquet....

C'est super cool Toto ! Eh! les filles ,regarder le spécialiste Boudiou ! c'est pas facile de faire un joli bouquet 

Retour en haut de page

Vers 14 h c'est le départ .Tout le long du GR 420 ,fraises des bois et framboises sauvages provoquent des "à coups" incessants ,car c'est à qui trouvera les plus grosses et il y en a beaucoup ,beaucoup...Nous traversons plusieurs parcs à moutons ; Marine et Nell font les "garde-barrières" ouvrant et refermant les portails tandis que Thoma et Hugo préfèrent surveiller les opérations confortablement assis sur les ânes .

Les jolies garde-barrières Dis Patou la pause casse-croûte , c'est bientôt Eh ! les filles ça vient cette barrière

En passant au dessus de Chadenac ,un cerisier nous tend les bras ;alors une petite pause s'impose....Patou dit à Thoma de ne pas manger les cerises qui sont très près du sol car un renard a peut être"pissé" dessus (c'est surtout vrai pour les fraises des bois et cela peut entraîner une très grave maladie ,au niveau du foie).Thoma lui répond aussitôt que si le renard l'a fait c'est qu'il devait avoir une "zigounette" à "rallonge" (un peu comme celle de Fripon hier matin à St Agrève) .Tout va très  bien et un gros ballot de paille ,juste à côté du cerisier ,permet de mettre en application les cours d'escalade de midi ,donnés par Hugo .

Thoma , pas celles du bas ! Patou , t'es sûre que le renard "pisse" si haut Cours pratique d'escalade

Il faut quand même repartir et nous sommes sur ce GR 420 qui chemine sur la crête ,avec vue d'un côté sur la chaîne du Mèzenc et de l'autre côté au loin sur celle des Alpes .

Papy ,je sais tout faire sans m'en mettre partout

C'est le dernier goûter de la randonnée :

on vide les dernières compotes et Thoma est fier de nous montrer qu'il sait vider les petits sacs de compotes (eh! oui c'est pas évident de presser ,aspirer ,avaler ,etc...).

 

Nous repartons en direction de Cornusle et prenons la route de Girond .Superbe village bien conservé et entretenu ,avec un four à pain communal ; nous stoppons à l'entrée du village ,sur un petit champ clos sous les arbres .

Quel magnifique village

C'est déjà fini , quand est ce qu'on repart , Papy ?

Nous débâtons les ânes ,les brossons car le GRAND CHEF ÂNIER LIONEL va passer la" visite de réception" et ensuite les "rentrer" à Molines dans son camion (il arrive ,hélas ,que nos bons compagnons de randos ne soient pas toujours bien respectés malgré leurs services rendus...) . Les enfants sont en pleine forme et sont tout étonnés que ce soit DEJA FINI et ils demandent :"eh! Papy quand est ce qu'on repart" ?.Quelle santé et quel bonheur de les voir aussi radieux ,en pleine santé et surtout heureux d'être ensembles .Ce sera seulement dans 2 ans ,en 2003 mais avec le souhait que Mouty sera des nôtres: elle n'a pu nous accompagner tout au long du parcours ,alors qu'elle avait participé à toute sa préparation et à son élaboration .

Retour au programmes des étapes